FAQ


Pouvons-nous déjà inscrire notre enfant pour l’année scolaire 2017-2018 ?

Nous avons le plaisir de vous annoncer que les inscriptions à l’éco-crèche en forêt pour l’année scolaire 2017-2018 sont ouvertes ! Pour réserver une place pour votre enfant, merci de remplir le formulaire ci-dessous:

https://docs.google.com/forms/d/1bY6UoAu_Hz5JLXB_57Yz1iyXB0Eko0ulUlR343e-dY8/edit

Nous enregistrerons votre demande et reviendrons vers vous le plus rapidement possible. Si l’inscription de votre enfant est confirmée, il vous sera demandé un premier versement afin de valider votre réservation. Ce montant correspondra à:

  • 55 CHF de cotisation à l’Association La Bicyclette
  • 135 CHF de frais de dossier
  • 2 mois d’écolage en avance de réservation de place (ce montant ne peut être spécifié ici car il sera à calculer en fonction du nombre de jours de fréquentation de votre enfant dans notre structure).

Veuillez noter que si vous décidez de retirer votre dossier, ces frais ne vous seront pas remboursés.

Pourquoi la crèche ferme-t-elle à 15h30 ?

Nous sommes conscients qu’un tel accueil ne répond pas aux besoins des parents qui travaillent à 100% et ne peut pas dans ce cas être considéré comme unique mode de garde. Selon les études réalisées dans les institutions similaires en Suède, Allemagne etc., rester dehors plus de 6 heures de suite est trop fatigant pour l’enfant (et l’adulte). Il s’agit d’un réel investissement dans la santé de l’enfance et dès lors, c’est à la famille de s’organiser en conséquence : travailler à temps partiel, alterner avec d’autre parents, grands-parents etc. Bien évidemment nous continuons et continuerons, avec votre aide, à chercher des solutions pour que La Bicyclette se développe et réponde au mieux aux besoins des parents.

Y aura-t-il une solution pour les parents qui travaillent tard ?

Il existe une possibilité d’avoir un accord avec une institution de proximité (crèche, garderie) qui pourrait accueillir quelques enfants entre 15h et 18h. Il est à noter que les enfants dans les crèches en forêt font de bonnes siestes et ont un sommeil nocturne de qualité.

Le lieu est loin de la ville. Y a-t-il une solution pour transporter les enfants ?

La Bicyclette propose aux familles d’accompagner leur enfant en train depuis Cornavin. Un peu comme le Pédibus (et comme Harry Potter qui, lui aussi a commencé son aventure en prenant le train). Chouette, non ?

Que faites-vous quand il pleut ?

Un très bon équipement des enfants et des adultes est essentiel lorsqu’on reste longtemps en plein air. Comme on s’habille chaudement pour aller faire du ski, on s’habille “imperméablement” pour jouer dans la forêt sous la pluie. Nous avons également la possibilité d’abri dans notre canapé forestier (avec une bâche) ou dans le Centre nature de Pro Natura.

Que faites-vous quand il fait – 15°C ?

Tant que l’enfant n’a pas froid, il est capable de jouer sous la pluie et malgré des températures très basses. Nous veillons à les habiller chaudement et à les faire bouger beaucoup. Dans le cas d’une température inférieure à – 15°C, une alternative est proposée aux enfants : visite d’une bibliothèque, d’un musée etc. Nous aurons également une possibilité d’abri dans notre canapé forestier (avec une bâche) ou dans le Centre nature de Pro Natura.

Les enfants dans la forêt ne sont-ils pas toujours malades ?

Au contraire ! L’enfant se crée un très bon système immunitaire qui le protège contre les maladies respiratoire et toutes sortes d’autres maladies. L’enfant dans la nature bouge beaucoup plus que dans les salles de crèche. Il est donc constamment en train de se dépenser, ce qui entretient la santé. C’est aussi une forme idéale de prévention contre l’obésité, les maladies cardiovasculaires ou le diabète.

Que faites-vous contre les tiques et d’autres dangers ?

Les tiques peuvent transmettre plusieurs maladies très graves. Les parcs, les terrains de jeux, les jardins et les forêts font partie de la zone résidentielle des tiques. Contre la borréliose, il n’existe aucun vaccin, elle est traitée avec des antibiotiques. Afin de minimiser les risques, nous recommandons les mesures suivantes : des pantalons longs, ajouter de l’ail dans la nourriture, les pulvérisations et, surtout, après chaque séjour en forêt, le contrôle des enfants. Plus la tique est retirée tôt, plus le risque de transmission de la maladie diminue. En cas de tique trouvée sur l’enfant, l’éducatrice la retire, désinfecte la blessure et informe les parents. En outre, nous recommandons au niveau personnel et pour enfants de se faire vacciner contre la méningite.

Comment faites-vous la sieste ?

Comme dans les crèches traditionnelles : sur des matelas, avec des couvertures, doudous et oreillers. En été, la sieste se fait dehors.

Comment changez-vous les couches ?

Le personnel éducatif est équipé d’une couverture, de lingettes et de couches de réserve pour assurer le confort de l’enfant dans la nature. Les parents sont encouragés à utiliser des couches lavables.

Où, quoi et comment mangez-vous ?

Le repas est pris à l’extérieur dans le canapé forestier : un endroit aménagé avec des rondins de bois qui servent de petites tables et de chaises individuelles. Il n’y a pas de toit, mais en cas de mauvais temps, une bâche peut être tendue au-dessus pour se protéger de la pluie.  Nous mangeons la nourriture bio, locale et de la proximité. L’hiver, la prise des repas s’effectue chez Pro Natura.

Les enfants qui passent par la crèche en forêt, n’ont-ils pas après des problèmes à l’école ?

Au contraire ! L’enfant vit dans un cadre agréable, un environnement naturel, amusant et moins stressant. Les apprenants kinesthésiques (apprentissage par la pratique) sont particulièrement disposés à l’apprentissage dans cet environnement boisé en plein air.

Nous envisageons de créer aussi une école en forêt…

Les enfants de deux ans et demi ne sont-ils pas trop petits pour passer toute la journée à l’extérieur par tous les temps ?

Non. L’enfant de deux – trois ans bouge beaucoup, explore et découvre tout ce que l’entoure, sans s’en rendre compte. Le séjour régulier en plein air fatigue plus qu’une journée à l’intérieur, mais c’est une fatigue saine. Les enfants dans les crèches en forêt font de bonnes siestes et ont un bon sommeil nocturne.

Quels sont les tarifs ?

* les parents travaillant en CERN peuvent demander un soutien financier son employer (écrivez-nous pour plus d’info)


* prix non-subventionné :

 

nombre de jours par semaine

tarif par mois
1 380.- chf/ mois
2 680.- chf/ mois
3 960.- chf/ mois
4 1280.- chf/ mois
5 1600.- chf/mois